Dans l'effervescence d'Hanoï

Un article de Emmanuel Marie-Cardine ,

Quand vous arrivez à Hanoï, c’est tout d’abord la densité du trafic qui va vous surprendre ; non pas parce que vous serez bloqués dans les embouteillages pour vous rendre de l’aéroport au centre-ville, mais plutôt parce qu’une fois arrivés sur place, vous devrez sans cesse vous faufiler au travers du flux incessant de vélos, scooters et petites motos. Il faut l’admettre, Hanoï aux heures de pointe ressemble plus à une ruche qui aurait perdu sa reine, qu’à l’image zen renvoyée par ses nombreuses pagodes. Petit à petit, vous vous laisserez envoûter par cette capitale étonnante. Hanoï est vieille de 1 000 ans et a été construite au bord du fleuve Rouge. Elle est considérée aujourd’hui comme la capitale culturelle, religieuse et politique du pays.

Vous vous perdrez dans ses nombreuses ruelles, vous y sentirez les étals de ses marchands ambulants qui vous proposeront de nombreuses épices pour accompagner les grenouilles, les poissons ou canards préparés avec soins. Au fur et mesure que l’activité de la ville ralentit - sans jamais s’arrêter complètement car Hanoï reste une ville en ébullition - les piétons reprendront leurs droits.

Une fois sortis de ses ruelles, vous découvrirez les nombreux lacs que compte la ville, pas moins de dix-huit ! Les plus célèbres sont le Hoàn Kiem, le lac d’Ouest ou le Trúc Baçh. Ces lacs sont les poumons de la ville, ils constituent des havres de paix avec leurs jardins exotiques. Souvent en vous promenant autour de ces lacs vous découvrirez derrière une végétation abondante de très belles pagodes. La plus ancienne du Vietnam, la Pagode Tran Quot a été érigée en 541 au bord du lac de l’Ouest. À l’intérieur, vous contemplerez une statue du Bouddha au Nirvana, symbole de cet art vietnamien.

Suite à cette belle journée de visite, vous dégusterez de merveilleux plats Vietnamiens, raviolis, beignets, et rouleaux de printemps frais dans les très nombreux restaurants aux décors traditionnels ou coloniaux. Parmi mes adresses préférées, je vous recommande Madame Hien, Le Ly Club, la Porte d’Annam ou encore Le Green Tangerine, les plats y sont délicats et raffinés à des prix toujours très abordables.

Emmanuel Marie-Cardine

Fondateur de My Travel Book List, Emmanuel MARIE-CARDINE est un féru de voyages et de lecture. Après avoir travaillé pendant quinze ans dans l’édition, il ... En savoir plus sur Emmanuel

A Découvrir aussi

Partir au Maroc en hiver !

Par Doro l’exploratrice Je me suis récemment offert une escapade marocaine en plein milieu du mois de février, et je n’ai pas regretté mon choix ! En effet, on pense davantage au Maroc pour la douceur de Marrakech… Lire l'article

4 raisons pour partir en Iran, là tout de suite…

Par Doro l’exploratrice Je ne vous apprendrai rien en vous parlant des mille et une richesses historiques de l’Iran. Une civilisation millénaire, des merveilles d’architecture, des mosquées aux couleurs chatoyantes… Je vais donc vous donner mes quatre plus… Lire l'article

Nos Recommandations

Featured Image

Partir vivre de nouvelles aventures en Thaïlande nécessite une bonne organisation vu les cultures variées qui s’y trouvent. Lire la recommandation