Incontournable au Mexique : El Día de los Muertos

Pendant qu’aux États-Unis on célèbre Halloween, le Mexique se pare de ses plus belles couleurs en vue de l’un des événements majeurs de l’année : El día de los Muertos. Une fête des morts bien plus joyeuse que ce que les préjugés pourraient laisser croire…

Cette tradition pioche ses origines chez les Aztèques. Ces derniers avaient pour coutume de célébrer leurs morts, enfants et adultes, en allant danser et chanter sur leurs sépultures. Un moment privilégié pour renouer avec leurs ancêtres, qui réunissait tout le village. La tradition a perduré, seules les dates ont été modifiées pour concorder avec les fêtes catholiques. El día de los Muertos offre aujourd’hui une grande diversité dans ses rituels en fonction des régions et des ethnies.

Séjourner au Mexique à la fin du mois d’octobre augure ainsi de belles promesses de fête et d’aventure ! Pour l’occasion, chaque foyer construit un autel à la mémoire de ses défunts. Durant plusieurs jours, on le décore de figurines, de photos, crucifix, bougies, encens et objets ayant appartenus aux disparus. Même si les danses sur les tombes ne sont plus forcément au goût du jour, les familles se rendent au cimetière, et y organisent même parfois un pique-nique en écoutant de la musique. L’occasion de nettoyer les tombes et de les refleurir notamment d’œillets d’Inde, la fleur orange symbolique du Día de los Muertos. Certaines familles veilleront même toute la nuit, repeignant les croix, plantant de nouvelles fleurs à la lumière des cierges…

De grandes processions arpentent la ville de long en large, offrant un spectacle fascinant. De par la proximité de l’événement avec Halloween, on peut aujourd’hui voir les enfants déambuler dans les rues en déguisements de vampires ou de mort-vivants. La joie est au rendez-vous, au son des guitares des mariachis ! Ensuite, les familles organisent généralement de grands dîners arrosés de tequila. Il est de coutume de s’offrir de petits cadeaux : bonbons, squelettes, pains de sucre en forme d’os ou de tête de mort…

Deux personnages symboliques accompagnent immanquablement la fête : la Santa Muerte, la mort personnifiée à travers un squelette féminin, et La Catrina, une figure mexicaine populaire représentée par un squelette de femme élégante et coiffée d’un chapeau. Née sous la plume de l'illustrateur mexicain José Guadalupe Posada, cette dernière a notamment connu son heure de gloire internationale dans une fresque de Diego Riviera, le compagnon de Frida Kahlo.

Les jours de prédilection pour ces festivités surprenantes sont les 1er et 2 novembre, mais les dates peuvent s’étendre selon les régions. Alors n’hésitez pas à prévoir votre voyage en fonction ! Les meilleurs spots se trouvent dans l’État de Michoacán, encore peuplé de nombreux indigènes, où la tradition est restée très imprégnée dans la culture locale. La fête bat également son plein vers Aguascalientes ou encore San Miguel de Allende. Un événement à ne rater sous aucun prétexte si l’on est dans les parages à cette période… Eh oui, le jour des morts est inscrit au patrimoine de l’humanité de l’Unesco !

Terminons sur une citation d’Octavio Paz, prix Nobel mexicain :
Le culte de la vie, s’il est vraiment profond et total,est aussi un culte à la mort. Les deux sont inséparables. Une civilisation qui nie la mortfinit par nier la vie.
Octavio Paz, Le Labyrinthe de la solitude

Doro l’exploratrice

Serial globe-trotteuse passionnée par le livre dans toute ses déclinaisons. Créatrice de Belleville éditions, maison de littérature voyageuse et connectée, et membre actif de la ... En savoir plus sur

A Découvrir aussi

Quelques jours à Bruxelles sans manquer l’essentiel...

Par Emmanuel Marie-Cardine Une escapade à seulement une centaine de kilomètres de la frontière française, et pourtant tellement dépaysante ! Capitale de la Belgique et de l’Europe, Bruxelles affiche à la fois un coté très cosmopolite tout en… Lire l'article

Détours par Istanbul

Par Doro l’exploratrice La mosquée bleue, Aya Sofia, le grand bazar… Istanbul regorge de joyaux, tous plus incontournables les uns de que les autres. Et tous savamment listés dans chaque bon guide de voyage ! On vous propose… Lire l'article